Apprendre la broderie, la couture, et découvrir les arts textiles.

Cosplay

Mme Red – Black Butler [Kuroshitsuji]

20 septembre 2018

Mme Red – Black Butler [Kuroshitsuji]

Alors que je rentre à peine d’une séance photo pour l’une des mes créations, je me suis dit qu’il était temps de rentrer dans le vif du sujet et de vous parler de mes cosplays. Et c’est sans grande surprise que je commence par l’un de mes costumes préférés qui n’est autre que Mme Red de Black Butler (ou Kuroshitsuji en version originale).

                    

Une histoire en rouge

Comme pour beaucoup d’œuvres, j’ai découvert Black Butler bien tardivement, j’ai toujours un train (ou deux) de retard. Mais cela ne m’a pas empêché de rattraper le train et de faire un costume tiré du manga. L’histoire ne contient que peu de personnages féminins et je préfère les belles robes bien volumineuses aux pantalons. C’est pour ça que je passe ma vie en short et en jeans! Quelle logique! Bref, le choix était difficile. Je ne me voyais pas faire Lizzy, son caractère était beaucoup trop enfantin pour moi. Bon, ça n’a pas duré bien longtemps, et j’ai fini tout de même pas craquer. Mais à l’époque, c’est sur Mme Red que j’ai jeté mon dévolu!

Quoi de plus magnifique que le rouge! Sa tenue de ville ne m’intéressait pas vraiment, trop simple et j’aime les défis. Mais le personnage disparaît de manière tragique dans le volume 3, autant vous dire que sa garde-robe n’est pas très étendue. Fort heureusement, il existe des illustrations officielles qui ne font pas partie de l’histoire. Et quoi de mieux qu’une illustration où le bas de la robe n’apparaît pas. C’était parti pour des mois de recherches et de fabrication.

Un défi à relever

Malgré mes années d‘études, je n’avais jamais attaqué un aussi gros projet avec de telles techniques. Formée au prêt-à-porter sur mesure, je n’avais que très peu de notions en costume, à part pour mes cours d’histoire.

Donc pour ce qui était de la technique ce n’était pas gagnée. Mais tout s’apprend, il suffit de s’en donner les moyens. Et je trouve que pour l’expérience que j’avais à l’époque, je me suis plutôt bien débrouillée! *se jette des fleurs*

Le goût et les couleurs

Bien évidemment pour la couleur je n’avais pas trop le choix. Mais il est plus difficile d’accorder différentes nuances d’une couleur, que plusieurs couleurs différentes ensemble. Vous me suivez? En plus de devoir accorder les nuances de rouge, il fallait que je sélectionne les bons matériaux. Alors j’annonce tout de suite la couleur (rouge!) : je ne lésine pas sur le budget. Quitte à étaler mes achats sur plusieurs mois, et donc, la réalisation du costume par la même occasion. Le costumes se compose principalement de velours de coton et de soie sauvage. Pour en savoir plus sur les tissus, je vous conseille de lire mon article : Tissus, les reconnaître pour mieux les choisir.

Quand la chance me sourit

Et c’est le cas de le dire. C’est réellement par pur hasard que nous avons pu, Henri et moi, faire des photos dans le beau château de Nazé, près de la ville de Saumur. Le lieu se prêtait parfaitement à l’ambiance de l’histoire et au personnage! De plus, nous n’avons pas été dérangé par d’autres clients ou même par l’aimable propriétaire qui nous a accueillie chaleureusement.

Mme Red un jour, Mme Red toujours

Alors oui, j’adore porter ce costume, bien qu’il prenne de la place. Je ne me lasse pas de la sortir de temps à autre, même après 8 ans. (déjà???) Elle a subi quelques changements et a évolué, mais je crois que je n’ai pas fini de l’améliorer!

Mme Red
Mme Red


Partager l'article :
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Créatrice sur mesure, brodeuse, globe-trotteuse, geek, propriétaire et esclave de deux boules de poils, gourmande, dormeuse, curieuse mais surtout libre et heureuse!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *