Créatrice d'arts textiles

Portraits

Fire Cosplay, créatrice de costumes enchanteurs.

7 février 2019

Fire Cosplay, créatrice de costumes enchanteurs.

  • Dark Phoenix - Photographe : BCW Photos [Fire Cosplay]
  • Corset Rose - Photographe : Namidael Photographies [La Licorne Ailée]
  • Tauriel - Photographe : Frédéric Amadu [Fire Cosplay]
  • Morgause - Renaud Mentrell [Fire Cosplay]
  • Florillia - Photographe : Namideal Photographies |La Licorne ailée]
  • La Reine noire - Photographe : Alexandra Banti [La licorne ailée]
  • Close up orange - L'imaginarium d'Erdjka

Aujourd’hui je vous propose de découvrir notre tout premier portrait, celui d’une artiste talentueuse : Fire Cosplay. Malgré son emploi du temps chargé, elle a accepté et pris le temps de répondre à mes questions. Encore un grand merci à elle.

De la passion au diplôme

La Reine noire - Photographe : Alexandra Banti [La licorne ailée]
La Reine noire – Photographe : Alexandra Banti [La licorne ailée]

Costumière, créatrice et cosplayeuse, Fire Cosplay réalise depuis près de 10 ans des costumes qu’elle porte elle-même, qu’elle vend ou loue aux professionnels comme aux particuliers.

Comment t’est venue cette passion pour le costume ?

Par le théâtre. Toute petite, mes parents m’emmenaient voir des pièces de théâtre, et je me souviens même que j’avais participé à celle qui avait été monté par mon école lorsque j’étais en maternelle !

J’ai toujours adoré me costumer ( quand j’étais petite, c’était plutôt des déguisements ^^ ) et interpréter des personnages, jouer un rôle, vivre d’autres vies…et les costumes aident beaucoup pour cela 🙂

En 2009, elle sort diplômée d’un DMA (diplôme des métiers d’arts), obtenu à Paris, en tant que costumière réalisatrice.

Quel a été ton ressenti par rapport à ce diplôme ? Quels conseils donnerais-tu à des personnes qui souhaiteraient tenter l’expérience ?

Les deux années d’études pour ce diplôme ont été longues et douloureuses…mais nous étions tous d’accord pour dire que ce n’était pas assez. Professeurs comme élèves, nous voulions tous au moins une 3e année. J’espère que cela se fera un jour, pour les futurs élèves.

J’étais très fière lorsque j’ai eu ce diplôme, car le chemin avait été tortueux et semé d’embûches…mais je savais également que ce n’était que le début d’une grande aventure, et que j’aurai encore plein d’efforts à fournir au quotidien !

Du diplôme à l’entrepreneuriat

Florillia - Photographe : Namideal Photographies |La Licorne ailée]
Florillia – Photographe : Namidael Photographies |La Licorne ailée]

Aussitôt diplômée, elle s’est lancée dans l’aventure de chef d’entreprise pour être costumière professionnelle à son compte.

Qu’est-ce qui a guidé ce choix ?

Avant de faire la formation, je savais déjà que je voulais faire des costumes, pour moi-même et pour des clients. L’obtention du diplôme n’était qu’une étape à valider, mais je voulais surtout les connaissances enseignées pendant les deux ans d’études, pour améliorer mon travail sur les costumes.

Je me passionne à donner vie à des personnages en les habillant selon leur caractère, leurs aventures, faire les recherches de matières, tissus, couleurs, patrons, pour reproduire un costume bien connu du cinéma ou d’un jeux vidéo… En faire mon métier au quotidien était une évidence 🙂

L’envers du décor. Etre costumière à son compte ça veut dire quoi?

Morgause - Renaud Mentrell [Fire Cosplay]
Morgause – Photographe : Renaud Mentrel [Fire Cosplay]

Quelles sont les difficultés que tu rencontres ?

C’est mon seul revenu au quotidien, alors forcément, c’est compliqué, lorsqu’il faut fixer les tarifs des pièces de costumes que je vends. Les clients font toujours des réflexions sur les prix, méchamment ou pas.

Mais ils ne se rendent pas compte que l’on ne gagne pas tant que ça au final, avec toutes les taxes que l’on doit reverser… Sans parler de l’électricité, l’eau, et toutes les factures classiques que l’on paye comme tout le monde…

A contrario, parce qu’il n’y a pas que des difficultés dans la vie, cela donne un champ d’action plus large et plus de liberté d’expression.

Peux-tu nous dire ce qui te motive et te donne l’énergie de continuer ?

Il est certain que c’est un métier qui offre sans cesse de la nouveauté. Chaque costume permet de voyager dans un univers différent, une timeline nouvelle. De découvrir et d’apprendre de nouvelles techniques pour m’améliorer encore et encore, de rencontrer de nouveaux artisans. Et parfois des clients qui deviennent de vrais amis.

Ce sont ces nouveautés qui me motivent…mais également mon compagnon, qui me soutient au quotidien, et sans qui je ne serais pas là où je suis aujourd’hui ^^

Fire Cosplay c’est un univers vaste et varié

Tauriel - Photographe :  Frédéric Amadu [Fire Cosplay]
Tauriel – Photographe : Frédéric Amadu [Fire Cosplay]

Elle possède un univers très atypique, éclectique (et un peu geek ?! ^^), tel que le cinéma, théâtre, fantastique, historique, et bien d’autres!

Peux-tu nous parler de tes sources d’inspiration ?

J’adore lire ! Hélas, plus ça va, et moins j’ai le temps de dévorer tous les livres que j’aimerai… Mais depuis toute petite, mes parents m’ont appris à cultiver ma propre imagination avec la lecture, de façon à créer dans mon esprit les images que je voulais, plutôt que de laisser des univers visuels m’en imposer directement.

Cela dit, j’adore également voir des films, des séries tv, aller au théâtre… Observer ce que l’imagination d’autres personnes peut créer me permet de nourrir ma propre imagination, et ainsi d’en dépasser les limites 😀

Un choix de vie haut en couleur

Dark Phoenix - Photographe : BCW Photos [Fire Cosplay]
Dark Phoenix – Photographe : BCWPhoto [Fire Cosplay]

Réaliser des costumes ou créations uniques ou en pièces très limitées demande beaucoup de temps, je suis la première à le savoir.

Combien d’heures en moyenne consacres-tu à la confection des ces costumes par semaine ?

C’est mon travail au quotidien, donc j’y passe toutes mes journées, que ce soit en semaine ou en week-end ! Si le travail doit être fait, pour une livraison à une date précise, alors il n’y a plus de notion de “mardi” ou de “dimanche”. Je travaille quelque soit le jour, même férié. Et je ne parle même pas des 35h, cela n’existe pas dans mon métier ^^

Créer et confectionner ne font pas tout, il faut aussi se faire connaître et vendre. Fire Cosplay se déplace régulièrement sur des événements, prend part à des séances photo, etc.

Qu’est-ce que cela représente en investissement ?

En effet, je ne peux pas me contenter de rester dans l’atelier et coudre jusqu’à l’aurore ^^. Je fais de moins en moins de conventions en tant qu’exposante seule. Car cela me prend énormément de temps et d’argent, pour ne rien me rapporter au final :/

Je passe d’avantage de temps à organiser des séances photos (soit juste en costumière, pour une autre modèle, soit en modèle et costumière en même temps ).

Il y a aussi tout le temps que je passe sur l’ordinateur. Pour discuter avec les différents participants de chaque shooting. Mais aussi la mise à jour de mon site internet, des différentes pages FB. Et répondre aux clients pour des commandes ou autres demandes plus ou moins farfelues. ^^

Tout cela ne s’arrête jamais, dans ma tête, en fait. Je suis tout le temps en train de penser à un costume, ou un photographe. Ou encore trouver un lieu pour une séance photo, ou les préparations pour participer à une convention…c’est sans fin ^^

Un petit mot pour la fin ?

Corset Rose - Photographe : Namidael Photographies [La Licorne Ailée]
Corset Rose – Photographe : Namidael Photographies [La Licorne Ailée]

Quel conseil donnerais-tu à un/e grand/e débutant/e en couture pour l’aider à se lancer ?

Si un(e) grand(e) débutant(e) veut se lancer en couture, il faut s’armer de patience.

Faire d’abord des recherches par soi-même, avec des livres, internet, YouTube…se donner les moyens d’y arriver seul. Mais ensuite, si on est bloqué, ne pas avoir peur de demander à des personnes plus qualifiées 😀
Des fois la réponse sera oui, des fois la réponse sera non. (il ne sert à rien de s’énerver contre une personne qui répond négativement, il/elle a surement de bonnes raisons ).

Mais en demandant à quelqu’un, il est plus poli de montrer que l’on a d’abord fait des recherches par soi-même, pour prouver que l’on ne demande pas juste toutes les réponses toutes crues sans voir fourni aucun effort personnel.

Mais surtout, il ne faut pas perdre confiance. Il vaut parfois mieux commencer par un truc simple, pour ne pas être découragé par l’ampleur de la tâche. Et ensuite, progressivement, faire des choses de plus en plus compliquées 🙂

Où trouver Fire Cosplay

Retrouvez Fire Cosplay sur :

Sa page professionnelle, pour prendre les commandes des clients : La Licorne Ailée
Sa page modèle/cosplayeuse/animatrice : Fire Cosplay Facebook Page
Instagram : IvyPatricksdaughter

Partager l'article :
  • 119
  •  
  •  
  •  
  •  
    119
    Partages
  •  
    119
    Partages
  • 119
  •  
  •  
  •  
  •  

Créatrice sur mesure, brodeuse, globe-trotteuse, geek, propriétaire et esclave de deux boules de poils, gourmande, dormeuse, curieuse mais surtout libre et heureuse!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *